INTERSERV AG

Seebahnstr. 85
8003 Zürich

T 044 455 33 44

E-Mail

Le poids des mots

Metaphern

Les métaphores œuvrent dans l’ombre: Un «gâteau au chocolat façon grand-mère» et un «thé sensation tropicale» ont bien meilleur goût qu’un simple gâteau au chocolat et qu’un banal thé aux fruits, même s’ils sont identiques.

Les mots choisis volontairement éveillent des émotions. La Hochschule Harz a mené une expérience avec des personnes témoins qui comparaient deux thés: «Sensation tropicale» et «Devant la cheminée». «Sensation tropicale» avait un goût plus exotique, plus fruité et plus rafraîchissant que l’autre thé; les deux étaient pourtant parfaitement identiques. Le nom, à lui seul, déterminait l’expérience sensorielle des personnes témoins.

Les scientifiques de l’université de Stanford ont également pu démontrer la puissante influence des mots et métaphores par des expériences. Une seule phrase peut remettre en question tout un texte.

La psychologue Lera Boroditsky, de l’université de Stanford, a par exemple soumis aux sujets deux versions d’un même texte, qui évoquait le problème de la criminalité dans la ville fictive d’Addison. Les deux versions ne différaient que par la première phrase. Dans l’une, la criminalité était décrite sous la forme d’une «bête sauvage», dans l’autre en tant que «virus». Les sujets du test devaient faire des propositions visant à réduire la criminalité à Addison.

Le résultat fut aussi net que troublant: ceux qui avaient lu la «bête sauvage de la criminalité», voulaient chasser, emprisonner les délinquants et renforcer les lois. Les lecteurs du texte relatif au «virus du crime» proposaient de rechercher les causes et de lutter contre la pauvreté. Les deux groupes citaient la même raison pour expliquer leur choix: les statistiques de criminalité du texte, avec les mêmes chiffres!

 

Pour consulter l’étude originale (en anglais):
lire


Toutes les News

News

Réduction de 15% en décembre... suite

Le poids des mots... suite